Skip to main content
SRB SIS Knowledge Base

Crédits obligatoires: Calculs MHS

Specialist High Skills Major Awards Certificats MHS

  • Les certificats pour les majeures haute spécialisation sont aussi traités par la fonction de calcul des crédits obligatoires.
  • Pour se voir accorder la désignation MHS, un élève doit d’abord avoir satisfait les exigences du DÉSO 1999, en plus d’avoir satisfait les exigences
    • Apprentissage par l’expérience
    • Activités d’anticipation
    • A utilisé passeport-compétences.
  • Certains élèves peuvent suivre un plus grand nombre de crédits que le nombre de crédits de majeure prescrit. Lorsque la fonction de calcul des crédits obligatoires a indiqué que l’élève satisfait aux exigences de la majeure, les autres cours sont ignorés. Dans certains cas, l’élève souhaite que le cours ignoré apparaisse dans son dossier de MHS plutôt que le cours sélectionné par l’application. Une nouvelle case à cocher, Exclure MHS, a été ajoutée  dans la fenêtre Renseignements du relevé de notes. Les écoles peuvent utiliser cette case pour exclure un cours des calculs MHS, permettant ainsi à la fonction de calcul des crédits obligatoires de trouver le cours supplémentaire et de l’affecter en tant que crédit MHS. Trillium ne modifie pas la valeur de cette case une fois qu’elle est cochée. L’école doit décocher la case si elle souhaite que le cours soit à nouveau considéré dans le cadre de la MHS.
  • Conformément aux instructions du ministère, une modification a été apportée à la fonction de calcul des crédits MHS. Lorsque Trillium détermine si un élève a répondu aux exigences pour une matière et une année particulières, elle permettra que la version d’une année supérieure du même cours soit utilisée, si le cours figure sur la liste des cours MHS approuvés du ministère. Par exemple, si un cours d’anglais de 11e année est obligatoire et qu’un élève réussit plutôt le cours d’anglais de 12e année, on considérera qu’il a satisfait à l’exigence.

REMARQUE : Cette règle de la 11e  année ou une année supérieure ne s’applique PAS au domaine d’exigence de la majeure. Les élèves doivent obtenir le nombre approprié de crédits dans l’année d’études spécifiée (actuellement 2 crédits de 11e année et 2 crédits de 12e  année).

  • Si un élève est inscrit à un programme MHS, il ne recevra pas son diplôme DÉSO tant qu’il ne répond pas aux exigences des deux programmes. Une fois qu’il a satisfait aux exigences  des deux programmes, la même date « d’obtention » (qui correspond à la date à laquelle la dernière composante des deux diplômes a été obtenue) sera attribuée à la fois au DÉSO et à la MHS. Mais le DÉSO ne sera pas révoqué s’il a été obtenu lors d’une année scolaire antérieure. CECI POURRAIT AVOIR UN IMPACT SIGNIFICATIF SUR LES SOUMISSIONS FINALES AU SACO/CDAUO, PUISQUE L’ÉLÈVE SERA SOUMIS COMME N’AYANT PAS OBTENU SON DIPLÔME.
  • Conformément aux règles du ministère, un élève inscrit à une MHS peut suivre uniquement 3 des 4 crédits de majeure au maximum sous la forme de cours de crédits à double reconnaissance offerts par un collège. Au moins un des quatre crédits de la majeure doit être un cours crédité du curriculum de l’Ontario.

  • Les cours répétés (soit avec une valeur en crédit de R ) ne peuvent pas être utilisés comme crédits MHS.

 

Des Modifications: Novembre, 2009

  • Ce changement de politique est lié à l’exigence pour les crédits d’éducation coopérative d’être liés aux crédits de la majeure de 11e ou 12e  année. Ceci a maintenant été élargi afin de permettre aux élèves de lier leur cours d’éducation coopérative à n’importe quel des 8-10 crédits obligatoires dans le cadre d’une MHS, tout en conservant l’exigence que le placement soit dans le secteur MHS. Des modifications ont été apportées pour accepter tout cours MHS valide pour le secteur dans le cadre de l’exigence coopérative, pourvu que le type de cours corresponde à éducation coopérative extrascolaire.

Des Modifications: Mars, 2010

  • Conformément aux règles du ministère de mars 2010, un changement a aussi été apporté aux exigences du programme pour la majeure haute spécialisation, qui commence formellement en 11e année, pour permettre que le cours d’études associé à la carrière de 10e année puisse servir de cours apparenté pour les deux crédits d’éducation coopérative exigés dans tous les programmes MHS. Le cours d’éducation citoyenne de 10e année peut aussi servir de cours connexe pour les deux crédits d’éducation coopérative exigibles dans la MHS en justice, sécurité communautaire et services d’urgence. L’exigence voulant que le placement d’éducation coopérative ait lieu dans le secteur spécifique lié à la majeure haute spécialisation demeure valable.
  • Conformément aux règles du ministère, les cours de langue LNOCOLNODO et LNOEO  peuvent être comptés comme des crédits de majeure de 11e ou de 12e  année.
  • Conformément aux exigences du ministère, les groupes de crédits exigeant le français de  11e  année comme un autre crédit obligatoire peuvent aussi inclure FFACO, FFADO, FFPCO et FFPDO. Ces codes de cours ont été ajoutés sous l’en-tête des crédits de la 11e année dans chacun des secteurs appropriés. Veuillez prendre note que ces cours ne peuvent être utilisés comme crédit de français de 12e  année de l’ensemble.

Des Modifications: Octobre, 2013:

  1. La politique actuelle exige que les élèves obtiennent deux crédits de majeure en 11e année et deux crédits de majeure en 12e année. Le changement proposé permettrait aux élèves d’obtenir un crédit en 11e année et trois crédits en 12e année, ou trois crédits en 11e année et un crédit en 12e année. Ceci donne une plus grande flexibilité aux élèves, tout en conservant l’exigence d’obtenir quatre crédits de majeure.
  2. Permettre qu’un crédit d’éducation coopérative supplémentaire remplace un  crédit de majeure  et/ou un «autre crédit obligatoire  (mais pas des catégories mathématiques ou français). Ceci donne une plus grande flexibilité et reconnaît la valeur de l’apprentissage par l’expérience supplémentaire, en particulier pour les élèves qui suivent un itinéraire d’études axé sur le marché du travail, la formation en apprentissage ou le collège. Dans la mesure du possible, le crédit d’éducation coopérative supplémentaire devrait être lié à un crédit de majeure. [Éd. Ceci permettrait que quatre crédits d’éducation coopérative de l’élève soient appliqués en vue de sa MHS, soit 2 pour l’exigence d’éducation coopérative, 1 pour la majeure et 1 comme autre crédit (autre que français ou mathématiques).
  3. Permettre aux écoles de déterminer dans quelle année les crédits de français et de mathématiques seront offerts, sauf dans le cas des secteurs et des itinéraires nécessitant deux crédits. Actuellement, les crédits de français et de mathématiques doivent être obtenus dans une année spécifique. Ceci donnera une plus grande flexibilité aux écoles en vue de déterminer le cours qui sera utilisé comme activité contextualisée.
  • Was this article helpful?